DOMAINE DE CHEVALIER Grand Cru Classé de Graves

Commentaires

Ce vin rouge se manifeste d’abord par une belle couleur rouge sombre, légèrement tuilée sur le bord.
Cette première évolution se traduit au nez par une complexité aromatique bien spécifique des vins de Chevalier. Notes de fruits murs et épices fumées dans une ambiance fraîche et réglissée.
En bouche le vin est immédiat. Les tanins biens présents sont fondants, fruités et très savoureux. La chair du vin est délicate.
Une bonne acidité dynamise ce vin suave, long et racé.
Malgré son jeune âge nous conseillons de boire ce vin qui se livre complètement. Une courte décantation en carafe le dévoile encore plus.

Télécharger le PDF / Millésime de la Faculté d’œnologie de Bordeaux

Pour leur valeur de référence, nous avons choisi de présenter les observations de la faculté d'oenologie de Bordeaux www.oenologie.u-bordeaux2.fr

Télécharger la fiche technique

Fiche technique du millésime, décrit et commenté par le Domaine de Chevalier

La presse

Sélectionner la revue
15 juin 2003
Decanter (juin 2003) : Highly Recommended

« Highly Recommended. Complex aromas, small berry fruit and tobacco leaf, ripe, almost sweet on the palate. Extremely seductive, will last well. 2005-2015 »

http://www.decanter.com/

30 juin 2003
Gault-Millau

91-93, Domaine de Chevalier, cru classé
La robe est dense mais très colorée. Avec ses notes de cassis, de café et d’épices, le nez est superbe. L’attaque en bouche s’effectue tout en élégance avec une belle palette aromatique tout en délicatesse et les tannins sont très fins. Ce vin moyennement corpulent posséde une classe certaine avec une finale splendide. Le vrai style aristocratique sans esbroufe.

15 juin 2003
Le Point, Note 16

Fruits noirs, note d’orange, tannins soyeux et serrés, belle texture solide mais sans agressivité. On retrouve l’élégance de Chevalier débarrassé du boisé imposant qui a marqué la fin de la décennie 90. Le fruit passe devant la puissance. Bref, c’est du grave.

O = 2008 G = 15 = ans
_

15 juin 2003
l’Amateur de Bordeaux

Le Carnet de l’AMATEUR DE BORDEAUX :

Complexe et profond : baies noires fraîches, cuir léger, cèdre, anis doux, menthol. Souple, gourmand et opulent, tannins soyeux et fins. Finale longue et chaleureuse. Un beau vin qui repose sur une structure fine.

16 juin 2012
Dom de Chevalier rouge 2002 (J. Robinson) : 17 (VGV)

This price does seem ridiculous for a landmark property. Not concentrated ruby. Light admittedly but very delicate and refreshing and could only be made in Bordeaux, Utterly swallowable. So lively – though be warned, it is light and flirtatious but very appetising. VGV (Very Good Value)
15 March 2012
http://www.jancisrobinson.com/

15 juillet 2010
Domaine de Chevalier Rouge 2002 : 18.5

Belle robe grenat dense et jeune, nez au fruité remarquablement défini et précis de réglisse et d’’épices, corps remarquable, tanin superbement extrait, saveur racée, grand avenir.