DOMAINE DE CHEVALIER Grand Cru Classé de Graves

Commentaires

Sombre, intense, rubis sur le disque, avec un cœur noir brillant.
Saveurs caractéristiques et complexes. Intensité, finesse et distinction.
Fruité rappelant mûre, cassis, cerise noire et myrtille. Saveurs minérales, fumé et menthe fraîche, expriment le sol graveleux mêlé avec l’argile.
Une attaque en bouche fraîche, douce et fruitée évolue sur une importante structure tannique moelleuse et de haute gamme. Un retour de bouche fumé, sur la réglisse, le résineux renvoie au nez les arômes fruités. Les tanins sont très élégants. Ils amènent le vin dans une superbe finale, délicate et équilibrée avec une bonne acidité.
Grand Domaine de Chevalier, une référence à déguster après vieillissement (2016-2024).

Télécharger le PDF / Millésime de la Faculté d’œnologie de Bordeaux

Pour leur valeur de référence, nous avons choisi de présenter les observations de la faculté d'oenologie de Bordeaux www.oenologie.u-bordeaux2.fr

Télécharger la fiche technique

Fiche technique du millésime, décrit et commenté par le Domaine de Chevalier

La presse

Sélectionner la revue
27 janvier 2009
RVF, Dégustation Intégrale des 2006 (décembre 2015)

Domaine de Chevalier rouge 2006 (RVF, décembre 2015)
18,5/20 C’est incontestablement l’un des plus beaux vins de cette dégustation ! Moyennement noté lors des primeurs, jugé un peu souple il a grandement mûri lors des dix dernières années. Sous l’influence d’un élevage maitrisé, le nez se montre complet avec des notes complexes d’âtre de cheminée. La bouche, ronde et savoureuse, regorge de saveurs fruitées et poivrées. Longueur et ampleur en finale. Un splendide classique au top du millésime. A garder. Ph. Maurange

Septembre 2009 :
Rouge : 18/20. Magnifique bouteille racée. Au nez charmeur mais raffiné, offrant une grande expressivité et maturité de fruit, de la minéralité. Bouche dans le même esprit, avec une texture fondante, de la fraicheur, une allonge et un équilibre parfaits.

La RVF.com

5 mars 2009
Robert Parker : nouvelle dégustation du 2006 rouge (92)

The brilliant St.-Emilion-based consultant, Stephane Derenoncourt, is working his magic at this great vineyard in Leognan. The 2006, a blend of 63% Cabernet Sauvignon, 30% Merlot, and the rest Petit Verdot and Cabernet Franc, is a revelation of sweet, lush, black raspberry and black currant fruit intermixed with subtle notes of scorched earth and barbecue spices. Round, luscious, sexy, and exceptionally complex, the wine is dominated by that smoky minerality that comes from this area. It is the quintessentially elegant yet substantial Pessac-Leognan with class, complexity, and potential. Despite wanting to drink most of the bottle when I was tasting it, I know it will be even better with 2-4 years of bottle age, and should keep for two decades. Drink 2011-2031.

Wine Advocate #181
Feb 2009
http://www.erobertparker.com/

31 mars 2007
DECANTER Note : * * * *, 17,5

Dark purple red. Mineral, cherry-scented. Fresh, understated and stylish. Mineral-charged flavour and good ripeness. Elegant, savoury wine. Very good. 2015-2027

15 avril 2009
Wine Spectator : 91

There’s attractive blackberry and light vanilla, with a hint of licorice. Full-bodied, with a caressing texture, very pretty fruit and notes of chocolate and licorice. Best from 2014 through 2018. –JS

Issue Mar 31, 2009
http://www.winespectator.com/

31 mars 2007
LE GOUT DU VIN * * *

Très belle couleur. Le nez est très net, sans lourdeur, sans surmaturtité, sans surextraction. La bouche est remarquablement composée, profonde, avec des tanins très suaves.

17 juin 2007
JOURNAL DU DIMANCHE, par Bernard BURTSCHY

NOTE : 92-93
Robe dense, nez joliment épicé, superbe de complexitè. Attaque souple, milieu de bouche très élégant, tannins très fins avec une extraction toute en douceur, finale splendide de classe et de raffinement.

31 mars 2007
Avis d’un amateur, site : la Pipette aux Quatre Vins

Un premier nez assez discret, s’ouvrant délicatement sur les baies noires, cassis, myrtilles, mûres... Boisé très nuancé, apportant d’ores et déjà des notes de résine et de tabac. Une jolie expression aromatique, ne cédant pas à l’exubérance. En bouche, on reste sur cette ligne. Des tannins fins et délicats. A ce stade, le vin manque un peu de niac, mais n’est pas, surtout pas, un monstre d’extraction, ce qui est plutôt positif au regard du millésime !...
_

31 mars 2007
Neil MARTIN 89-91 :

\Lucid ruby/purple hue. An intriguing nose, a lot of new oak at the moment. Perhaps lacking some delineation and vigour : tight and a little sullen. The palate il full-bodied, quite tannic but balanced with good fruit concentration. Blackberry, cassis, black olives. Rather linear at this stage, but there is an attractive grainy, Morello and crushed violet tinged finish. Needs time to show its true potential. Tasted April 2007\

30 avril 2007
ET...

CAVES MOVENPICK _ René GABRIEL : 18/20
FALSTAFF : 89-91
VINUM : 16
GRAND JURY EUROPEEN : 90
Helmut O KNALL : 90-92
Charles VOGEL : 17,75
Tom CANNAVAN : 89-93
Izak LITWAR : 90-91
Gavin QUINNEY : 90-92
BETTANE & DESSEAUVE : 17,5
Le POINT : 16
Roger LEVY : * * * * *
Roger VOSS : 90-92
Jacques PERRIN, pour VINIFERA : 91-93

15 avril 2007
BERRY BROS & RUDD :

The Berrys’ Fine Wine team have arrived back from Bordeaux. Take a look at their top 10 wines of the vintage, cellar must-haves and best value wines below. (avril 2007) :
TOP 10 WINES OF THE VINTAGE :

Ch. Cheval Blanc
Ch. la Conseillante
Ch. Haut-Bailly
Ch. Latour
Ch. Léoville Las Cases
Ch. Lynch Bages
Ch. la Mission Haut-Brion
Ch. Mouton-Rothschild
Ch. Pontet Canet
Ch. Vieux Château Certan

Domaine de Chevalier Blanc (Top White)

TOP 10 CELLAR MUST-HAVES OF THE VINTAGES :

Ch. Beychevelle
Ch. Branaire-Ducru
Domaine de Chevalier Rouge
Domaine de Chevalier Blanc
Clos du Marquis
Ch. Gruaud Larose
Ch. Haut Bailly
Ch. Léoville Poyferré
Ch. Lynch-Bages
Ch. Pontet-Canet

26 juin 2015
Neal Martin’s Wine Journal (erobertparker) : 91

Tasted blind at Southwold ’06 Bordeaux tasting. Initially this Domaine de Chevalier seems a little muddled on the nose, the fruit rather taciturn. But it unfurls nicely with attractive aromas of crushed stone, pine, smoke and truffle developing with aeration. Understated entry, fleshy blackberry fruit interlaced with liquorice and bilberry that leads to a modern, oaky, succulent finish that demonstrates good depth and persistency. Tasted January 2010. Rating : 91.

Wine Journal
Jul 2010
http://www.erobertparker.com/